• Saint Seiya Lost Canvas Chronicles

    OUIIII enfin je le poste!!! Depuis le temps que je le dis que je le ferais

    Margaret: au lieu de parler balance le synopsie.

    Grrr toujours aussi méchante toi.

    Margaret: toujours.

    Saint Seiya Lost Canvas Chronicles

    Cette série raconte une histoire se déroulant en parallèle à celle de Saint Seiya: Next Dimension, durant la Guerre sainte du xviiie siècle et lève le voile sur le lien d’amitié entre l’incarnation d’Hadès et le Chevalier de bronze de Pégase de l’époque, Tenma. Bien qu’étant censés raconter les mêmes événements sous deux angles différents, les scénarios de ces deux mangas n’ont que peu de points communs, en dehors de l’amitié entre les personnages d’Alone et de Tenma. Shiori Teshirogi étant libre de créer sa propre histoire, elle y a inséré des éléments scénaristiques. Officiellement, Next Dimension est déclaré comme histoire canonique, tandis que Lost Canvas est une histoire alternative.

    L'histoire est centrée sur les douze chevaliers d'or.

    Il a 16 tomes.

    Saint Seiya Lost Canvas Chronicles

     

    Comme vous l'aurez compris ce manga est une histoire alternative au manga de basse. Cette histoire retrace donc le passé de Shion et Dokko.

    Et c'est pour cela aussi que j'ai retiré la session manga de celle des critiques pour la mettre dans les présentations. 

    En faisant mon ébauche de critique pour ce manga et les autres avenir, je me suis rendu compte que je n'étais pas objective alors j'ai décider qu'au lieu de critiquer les mangas j'avais plutôt dire pourquoi ils m'ont plus.

    Saint Seiya Lost Canvas Chronicles est pour ainsi dire mon manga préféré.

    Les personnages sont attachants et de mon point de vue plus intéressant que leur successeur du 20ème siècle. Ce n'est que mon point de vue. J'aime le style de graphique de Shiori Teshirogi. 

    Au travers de ce manga nous en apprenons plus sur les chevaliers d'or, plus ou moins ignorer et mépriser au profit des chevaliers de bronze. Là leurs histoires et personnalités sont développer et surtout ils deviennent encore plus attachant que dans leur série initiale: Saint Seiya Lost Canvas.

    Et pour palier à toutes questions sur mes préférences: j'aime tous les chevaliers d'or (une petite préférence pour El Cid et Manigoldo).

    Margaret: elle a pleuré quant ils sont morts.

    Je plaide coupable.

    Saint Seiya Lost Canvas ChroniclesSaint Seiya Lost Canvas ChroniclesSaint Seiya Lost Canvas Chronicles


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :