• Donc aujourd'hui nous allons parler de Saint Seiya le manga paru sur grand écran en 1988.

    Nous parlerons en détail aussi des autres saisons et films plus tard.

     

    Saint Seiya

     

    Dans la mythologie grecque, depuis la nuit des temps, lorsque les forces du Mal s’éveillent, des Chevaliers  vêtus de leurs armures  font leur apparition pour protéger la Terre. On les appelle les Chevaliers d’Athéna.

    Lors de l’un de ses voyages en GrèceMitsumasa Kido fait la connaissance d’un garçon agonisant, AiolosChevalier d’Or du Sagittaire. Celui-ci confie à Mitsumasa Kido l’armure d’Or du Sagittaire et Saori, un bébé. Aiolos présente la petite fille comme étant la réincarnation de la déesse Athéna. Il lui demande de trouver et d'entraîner des jeunes garçons courageux afin de protéger l’enfant, et le futur chevalier d'or du sagittaire.

    Athéna commande 88 chevaliers chacun associé à une constellation, et regroupés en 3 castes : bronze, argent et or. Il existe une caste secrète de Chevaliers noirs qui combattent ceux d’Athéna, usurpent leurs pouvoirs et possèdent les mêmes armures, leur seule différence avec les armures originelles étant leur couleur noire et leur moindre résistance.

    Les autres dieux entrant en guerre ont eux aussi leurs armées : les Marinas de Poseidon, les Spectres d'Hadès, les Guerriers d’Odin (dans la série d’animation uniquement), les Anges d'Artémis.

    Saint Seiya

     

    Voila pour l'introduction...merci Wikipediaoops

    Cette série à marquer plusieurs générations. Dans un premier temps les dessins ne donnent pas spécialement envie de regarder l'anime et même la voix des personnages donnent l'impression que ces fait que par informatique mais cela va mieux dans les derniers arcs comme par exemple celui d'Hadès.

    Saint Seiya

    Mon avis personnel:

    La partie où les chevaliers d'or d'Athéna sont le plus mis en avant est l'arc où ils sont en enfer et est donc ma partie préféré. yes

     

    Voici donc pour ce premier manga. Dites moi ce que vous en pensez et n'oubliez pas de poster des commentaires.cool

     

    Margaret: ...c'est court.

    Moi: Et oui. J'avais pas vu l'anime en entier.

    Camus: Tu plaisante?

    Milo, Masque de Mort, Shura: Sérieusement?

    Moi: Bah oui

    Shaka: Restons positif elle a parler de nous.

    Mu et Margaret: un peu

    les autres:....

    Tous même Margaret: fais mieux la prochaine fois!!!mad

    Moi: ouin!! Ils sont tous méchant avec moi!!


    3 commentaires
  • Aujourd'hui nous allons parler d'un des premiers manga parlant d'informatique et des dangers que cela peut produire.

    Cet anime a été paru le 6 juillet 1998 au 28 septembre 1998, son scénariste est Chiaki Konaka qui à aussi fait Digimon Tamers (2001) et Step up Love Story (2002).

    Lain est un court manga de 13 épisodes.

     

    Serial Experiments Lain

    Lain Iwakura  est une jeune adolescente solitaire, mal dans sa peau. À la suite de la mort d'une de ses camarades de classe, elle se découvre une passion pour l'informatique et pour le Wired, sorte d'évolution d'Internet. Un courriel, envoyé par cette dernière après sa mort, explique que seul son corps a cessé de vivre et qu'elle-même vit à présent dans le Wired. Lain va s'immerger dans ce monde d'interconnexions électroniques, jusqu'à s'y « perdre ».

     

    Serial Experiments Lain

    Cet un anime avant gardiste qui trait du sujet d'internet dans les foyers et de l'influence qu'il engendre au sein d'une famille et comment ils évoluent. A cet époque il faut savoir que tout le monde n'avais pas accès à internet et que c'était un sujet qui a inspirer beaucoup de film, comme par exemple "Métropolis".

    Autant on ne voie cet effet principalement que sur Lain qui ,en plus d'être le personnage principale, est le personnage le plus développer. 

    Serial Experiments Lain

    La série en elle même possède des effets dis rater ou mal fait (cf la scène du train) mais c'est pour mieux plonger dans l'incompréhension le spectateur et essayer de lui faire comprendre et/ou deviner, à travers des situations ou des phrases, ce qui se passe.

    On voit tout au long de l'anime, Lain évoluer au travers du wirer et nous interpeler sur ce qu'est la vérité et/ou réalité.

    Qui la vraie elle? Ce trouve t'elle dans le wirer? Ou le monde réel? En quoi somme nous différents sur les réseaux sociaux et dans la réalité? 

    On peut noter ces interrogations avant même que Lain n'entre dans le wirer et se met à chercher en quelque sorte une ou la vérité avec notamment les ombres que nous pouvons interpréter comme la mince frontière entre le réel et le virtuel.

    Cet anime nous poses énormément de questions notamment notre rapport au autres, ce que nous sommes vraimment et sur ce qui est réel ou pas.

    Lain possède un cercle très restreint de fans et est ainsi peu connu. Mais si vous voulez un conseil regardé et visionné le plusieurs fois si nécessaire pour bien le comprendre.

     

    Mon avis personnel:

    J'ai apprécié cet anime par ce qu'il prête à la réflexion et nous pose des questions existentielles qui nous prête à réfléchir et c'est à nous de tirer nos propres conclusions au risque de chopper une migrainehappy.

     

    Margaret: perso à certains moments, il peut faire flipper mais il est vachement intéressant.

    Moi: ravie qu'il t'est plu.

    Lain: merci les filles de m'avoir présenté.

    Moi: mais de rien ma grande.

    Margaret: A plus. Et surtout laisser des commentaires.

    Lain: à bientôt si vous me visionner.

    Moi: bye.


    votre commentaire
  • Saint Seiya Lost Canvas

    Tous les deux cent ans, Hadès sort de sa torpeur pour étendre son expansion de pouvoir sur Terre, à l'aide de son armée des "108 Spectres". Les Saints ("les Chevaliers d'Athéna"), guidés par la déesse Athéna, s'opposent au maître des Enfers pour alors entamer une bataille qui décidera du sort de la Terre... 

    L'histoire, parallèle et antérieure à celle des Chevaliers du Zodiaque, débute dans un petit village, autour de deux amis : Tenma, qui se révèle être l'incarnation du Chevalier de Pégase, et Alone, un enfant dont l'âme pure le destine à être choisit pour devenir le réceptacle mortel d'Hadès...

    Saint Seiya Lost Canvas

    C'est la "saison 2" de Saint Seiya. On y retrouve le futur grand pope, là chevalier d'or du Bélier, Shion et le chevalier de la Balance (jeune) Dohko. Cet anime est une adaptation du manga composer de 25 tomes.

    Les personnages sont mieux présenter que dans la série original et on en apprend plus sur l'histoire des trois principaux protagonistes (Sasha/Athéna, Alone/Hadès et Tenma/Pégase). Les combats et actions sont mieux développer que dans l’ouvre original et nous tient plus en haleine (normal entre 1986 et 2006-2007 il y a eu des amélioration au niveau des graphismes). 

    Au cour de l'anime, le personnage de Yuzuriha, la chevalière de la grue, nous porte à réfléchir sur si oui ou non les femmes chevalier doivent obligatoirement porter le masque et elle lutte pour ça (dans Saint Seiya Oméga sa quête sera repris par Intégra, chevalière d'or des Gémeau, ainsi que par la chevalière d'argent de l'Aigle).

    Le seul point négatif (selon moi) c'est que la parution du manga n'a pas été retranscrite à l'écran, c'est dommage.

    Lost Canvas manga possède aussi une partie où les chevaliers d'or et le grand pope ainsi que le maître de Jamir sont à l'honneur, c'est Lost Canvas Chronicles (j'en ferais une critique plus tard).

     

    Margaret: t'es pas objective. T'adore cet anime!!

    Moi: je plaide coupable!!

    Manigoldo: hé hé. J'en connais qui sont jaloux!

    Albafica: Mani ne remu pas le couteau dans la plais.

    Moi: Ah au fait Albafica, Minos!

    Minos et Albafica: hum???

    Moi: J'ai adoré votre combat!!!happy Alba quel classe. Minos tu était parfait. Et Shion que dire...SUBLIME ton intervention.

    Shion, Minos et Albafica:...heu...merci?

    Moi: de rien!! Mais les autre aussi félicitation pour vos combats respectif!!!

    Tous: merci!!!

    Sage: bon arrêtons  là de lancer des fleurs sinon nos successeurs vous croire qu'ils ne servent à rien.

    Margaret: ah? parce que se n'est pas le cas?

    Hypnos: T'es pas un peu méchante toi?

    Margaret: bah non pourquoi?

    Thanatos: pour rien.no

    Hakurei: des commentaires s'il vous plait.

    Radamanthe: et positif de  préférence. Elle nous les a assez brissez comme ça pour n'avoir que des retour négatif et après elle déprime.

    Eaque: et c'est nous qui trinque.

    Kardia: c'est clair


    votre commentaire
  • Yo et un autre anime pour ce soir.

    Classroom Of Elite

    Le lycée Kōdo Ikusei est considéré comme le meilleur établissement éducatif du Japon. Avec un taux de 100 % d'admis dans les grandes écoles et l'assurance de trouver l'emploi voulu, elle constitue l'excellence japonaise avec des installations ultramodernes et des équipements dernier cri. Dans cet établissement, les points remplacent l'argent et permettent d'acheter tout ce que l'on souhaite. Dès le premier jour, chaque élève reçoit 100 000 points valant à peu près 100 000 yens. À première vue, le lycée Kōdo Ikusei semble être un véritable paradis, malheureusement, la réalité veut que seule l'Élite des étudiants reçoit un traitement favorable, les autres étant soumis à la suprématie. En effet, chaque mois, en fonction des notes et du comportement de la classe, celle-ci reçoit un nombre de points en conséquence. Qualifié de système S, le nombre de points total répartit les classes en quatre catégories, A, B, C et D, allant de la meilleure classe à la mauvaise. De plus, chaque élève ne réussissant pas à avoir la moyenne se fera expulser du lycée.

    Lors de son examen d'entrée, pour une raison quelconque, Kiyotaka Ayanokōji a été négligent, il se retrouve donc assigné dans la classe D, le niveau le plus bas de tout l'établissement où l'on y a jeté tous les élèves « inférieurs » afin de les ridiculiser. Après avoir rencontré Suzune Horikita et Kikyō Kushida, deux filles de sa classe, Kiyotaka Ayanokōji décide de coopérer afin d'améliorer les notes de la classe, et de la même façon leurs points…

     

    Classroom Of Elite

    Classroom Of Elite est un anime de 11 episodes tiré d'un manga de 7 tomes de Shogo Kinusaga.

    Les graphismes sont originales à regarder, les personnages sont tous plus ou moins intéressant à voir évolué dans l'anime et beaucoup d'entre eux sont facilement attachants où l'on peut aussi aisément s'identifier. On retiendra ici Sudô, Sakura ou encore Kusida.

    Il semblerait par contre que l'auteur n'ai pas voulu que nous nous attachons aux 2 personnages principaux, Ayanokôji et Horikita (applaudissez moi: le nom d'Ayanokôji est imprononçables en entier et c'est une chance que je m'en sois souvenue Ce type est un put*** de PNJ il a aucune personnalité!!) tout des asociaux: orgueilleuse pour l'une et une poker face à toute épreuve pour l'autre et je ne plaisante même pas. 

    Le concept d'un lycée-internat gouvernemental avec des points à la place de l'argent était une bonne idée mais il s'est rapidement révélé beaucoup plus complexe que ça et a entraîné une réaction en chaîne très intéressante à observer, notamment le comportement de certains élèves change. S'ils veulent réussir ils doivent faire en sorte que personne ne quitte le lycée et c'est pas gagné.

    Horikita: Merci pour le soutien.

    Moi: Merci c'est gratuit

    Horikita: c'était ironique

    Moi: je sais

    Ayanokôji: tiens? Elle est où Margaret?

    Moi: partie en dépression. Elle a pas supporté ta tête.

    Ayanokôji:...sympa.

    Moi: et le fait que j'ai pris du retard dans ma critique des films SNK. J'en ai qu'un et même pas fini.

    Horikita: on s'en fout. Plus important c'est qui ton personnage d'accroche?

    Moi..hum? Airi Sakura et pour Margaret Sudô.

    Ayanokôji & Horikita: hein??? Et nous?

    Moi: vous êtes des put*** de PNJ comment voulez-vous que je m'identifie à vous?

    Ayanokôji & Horikita: *choquer*

    Moi: commentaires?

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique